Octobre 2012

Chers Internautes,

Je reviens vers vous aujourd'hui pour vous informer de certains événements qui se sont produits depuis ma dernière communication.

Même si nous ne vous donnons pas de nouvelles, nous travaillons, sans relâche !

C'est ainsi que nous pouvons vous annoncer avec un immense plaisir que… " ça y est ! " nous avons obtenu un espace canin urbain, clôturé et réservé aux chiens.

Nous sommes très heureux de vous apprendre que désormais, le jardin Léon Teisseire, avenue de l'Olivetto (06000) à Nice est autorisé aux chiens sans laisse.

Ce " beau cadeau " nous a été offert par Monsieur Bernard BAUDIN, Adjoint au Maire, Chargé des Espaces Verts.

Autrement dit, vous avez à présent le droit d'entrer dans ce jardin (dit " le petit jardin ") et de lâcher votre animal, sans que personne ne puisse vous reprocher quoi que ce soit. Une pancarte, apposée depuis tout juste une semaine sur le portail, vous en informe.

Bien entendu, et pour conserver notre esprit " éco-citoyen " nous ne saurions que trop vous recommander de continuer à ramasser les déjections de votre animal, cela permettra à tout le monde de respirer un air propre et de s'asseoir dans une atmosphère agréable.

Je voudrais à présent vous dire merci à tous car cette victoire n'a été possible que grâce à votre aide, votre engagement et votre détermination. " Le petit jardin " améliore considérablement notre vie et celle de nos chiens (qui souvent attendent sagement notre retour à la maison, au bout d'une longue journée !) et nous sommes très étonnés de voir que tous les jours arrivent de nouveaux chiens qui découvrent cet espace de liberté.

Nous vous engageons à venir découvrir l'endroit, même si vous n'habitez pas le centre-ville. Vous verrez, c'est super !

Remonter la page




Décembre 2009

Chers Amis,

Un changement s’est produit au sein des membres du bureau de notre association.

En effet, notre trésorière, Diane SCHAFF a décidé, pour des raisons personnelles, de démissionner de son poste, nous déplorons ce départ car Diane était une des trois fondatrices de « Chiens.Citadins » et qui plus est, elle a fait de l’excellent travail, mettant en avant ses qualités de minutie voire de maniaquerie (c’est une boutade bien sur !) et de savoir-faire.

Tout ceci pour vous annoncer une excellente nouvelle : nous fêtons aujourd’hui l’arrivée de notre nouvelle trésorière, Aurélie CRAWFORD.

Aurélie est une jeune femme de 31 ans souriante et dynamique, elle est aussi une très jeune maman d’une adorable petite fille. Elle est originaire de Haute-Savoie et installée à Nice depuis peu. C’est également à ses compétences et son professionnalisme que nous devons la création et l’entretien de notre site internet.

Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’équipe, et nous la remercions pour autant de dévouement à notre cause.

Longue vie à notre trésorière donc, et très belle et longue vie à sa petite Margot !

Remonter la page




Novembre 2009

Lettre adressée au Directeur Marketing de Corsica Ferries

Monsieur le Directeur,

J’ai eu l’occasion de voyager sur vos lignes cet été et je tenais à vous féliciter tout particulièrement, ainsi qu’à vous remercier :

Tout d’abord permettez-moi de présenter mon association, car elle est toute jeune et n’est pas encore bien connue.

Nous existons depuis presque un an et nous nous battons pour que nos compagnons à quatre pattes fassent enfin partie intégrante de la « Cité ».

Car, vous n’êtes pas sans ignorer que posséder un chien en ville aujourd’hui, relève vraiment de l’exploit : Ils sont interdits partout, on ne peut les lâcher nulle part, et pour finir on leur fait supporter au quotidien l’incivisme de leurs maîtres qui partent en oubliant la déjection derrière eux (eh oui, plus facile d’incriminer le chien, sans avoir à s’attaquer à l’irresponsable qui lui sert de maître !)

Voilà notre combat, Monsieur le Directeur, présenté certes de manière non exhaustive, mais synthétisé en quelques mots.

Ainsi que je vous le disais plus haut donc, je veux vous féliciter car sur vos bateaux les chiens sont les rois ! Non seulement ils sont admis (tenus en laisse bien entendu !), mais en plus ils ont le droit de circuler sans être contraints de rester dans une cage durant la traversée (comme c’est parfois le cas ailleurs !). Alors, BRAVO à vous et merci de la part de tous les toutous.

Ensuite, je voulais vous féliciter car autant à l’aller qu’au retour, je n’ai pas entendu un aboiement ni je n’ai vu une babine retroussée tout se passe le plus normalement du monde, sans aucun stress !

De plus, j’ai pu lire avec grand intérêt l’affiche présentée à chaque bout de couloir, sur laquelle avec humour vous réussissez à sensibiliser les maîtres au bon comportement à avoir durant la traversée. J’ai trouvé cette petite présentation étonnamment percutante, alors FELICITATIONS pour votre idée !

A ce propos, et si cela vous est possible bien entendu, j’aimerais beaucoup en avoir un exemplaire car nous avons des réunions de prévues avec la Municipalité afin de créer un flyer destiné aux administrés, et il est évident que votre affiche serait un excellent support.

Voilà, si vous souhaitez visiter notre site internet, vous y trouverez d’ici quelques jours une copie de ce courrier à la rubrique « le mot de la Présidente », car je tiens à faire savoir qu’il existe encore des gens intelligents qui savent intégrer les canidés à leur activité professionnelle, sans que cela pose le moindre problème. Vous me redonnez la foi, c’est donc encore possible !

En vous remerciant de l’attention que vous aurez pu porter à la lecture de ma lettre, je renouvelle donc mes remerciements et félicitations, et vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes salutations distinguées.

Remonter la page




Septembre 2009

Nous voici déjà en septembre et si j’ose dire : »les affaires devaient reprendre ! » puisque le 15 de ce mois nous avions rendez-vous avec Monsieur Philippe Auroy, Directeur de Cabinet de notre Ministre - Maire, Monsieur Christian Estrosi.

Malheureusement, un des présidents de l’union inter-associative a eu un accident de voiture et la réunion a été reportée à une date ultérieure. Je profite de cette occasion pour lui souhaiter d’ailleurs un prompt rétablissement.

Ce report finalement tombe à pic pour chiens-citadins car ainsi que vous le savez déjà, je vous ai fait parvenir un questionnaire que je vous demandais de remplir et me renvoyer rapidement (en vue de cette réunion qui vient d’être reportée). Environ une moitié me sont déjà revenus (et si vous faites partie des retardataires, je ne saurais que trop vous inciter à me le faire parvenir très vite).

Après étude de ces documents, il ressort très nettement (100%) qu’à la question : « souhaitez-vous la mise en place de plages horaires dans tous les jardins de la ville au cours des quelles les chiens pourraient être lâchés ? la réponse est OUI

Notre association va donc légèrement modifier sa requête auprès de la municipalité car nous pensons que ceci serait la solution idéale : chacun pourrait conserver ses habitudes pour promener son compagnon et les « anti-chiens » auraient toute la journée pour aller profiter des jardins… sans chiens. Hum…quel bonheur ! (pour eux bien entendu).

Dans le cas où cette solution ne conviendrait pas, chiens-citadins a une autre proposition à faire : un peu dans le même ordre d’idée : rappelez-vous de la polémique sur les zones « fumeurs » et celles « non fumeurs »… eh bien il suffirait de séparer chaque jardin en deux parties, d’un côté les chiens seraient admis (sans laisse bien sur !) et dans l’autre les chiens y seraient interdits.

Il est temps à présent de faire un petit rappel : même si nous obtenons des espaces réservés, ce qui n’est pas encore acquis disons-le, nous demandons à chaque propriétaire de chien de toujours rester vigilent d’une part à la sécurité des chiens certes, mais surtout des personnes que l’animal pourrait rencontrer, et d’autre part à ce que le lieux reste toujours propre après le départ ; je veux dire, vous l’aviez compris, que même à l’intérieur de ces espaces, les propriétaires de chiens ne sont pas dispensés de ramasser la déjection de leur animal !

Ceci est impératif, ne l’oubliez pas !

Et si par hasard il devait vous arriver de voir un maître indélicat, de grâce affichez votre plus joli sourire et allez lui faire remarquer qu’en agissant de la sorte il prouve qu’il n’aime pas son chien : en effet, les autres personnes ne doivent pas être incommodés par la pollution de notre animal, et qu’en pareil cas ils ne vont pas être contents. Par contre, il sera pour eux beaucoup plus facile de s’en prendre au chien plutôt qu’à son maître… C’est donc l’animal qui va « payer » les conséquences de l’incivisme de son propriétaire. Que cela reste un sujet de réflexion et que le chien ne soit plus jamais mis à l’index car lui n’y est pour RIEN !

A bon entendeur salut !

Remonter la page




Juillet 2009

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je souhaiterais vous parler de 2 choses :

1) LE DEFILE DU 3 JUIN 2009

Il a été couronné de succès : plus de 250 personnes, et presque autant de chiens ! le défilé est parti de la place Masséna à 17h30 très précises et s’est dirigé vers l’avenue de Verdun, puis a tourné à gauche sur la Promenade des Anglais pour se rapprocher de la Mairie.

Les nombreuses forces de l’ordre qui nous entouraient n’ont pas eu beaucoup de travail à faire car le défilé a été on ne peut plus pacifique : des femmes, des enfants, des non voyants, des handicapés… et bien sur, des chiens.

Toutes les races, toutes les couleurs, toutes les tailles se sont côtoyées sans un coup de croc ni même une babine retroussée. Ils ont tous défilé sagement et calmement, guidés avec amour par la laisse du maître
(voir les photos).

Arrivés à la Mairie, une barrière nous a empêché d’entrer, mais une délégation a cependant été reçue par Monsieur Philippe AUROY, Directeur de Cabinet de Monsieur ESTROSI.

Ce Monsieur, récemment arrivé à la Mairie nous a affirmé ne pas connaître ce dossier qu’il allait s’empresser d’étudier avant de nous recontacter.

Les manifestants sont revenus vers la place Masséna, puis s’est dispersé.

Depuis, le Cabinet du Maire nous a recontactés et fixé rendez-vous au 7 juillet 2009.

2) LE RENDEZ-VOUS DU 7 JUILLET 2009

Les cinq présidents de l’union inter-associative (composée de l’ARPA, Terre Bleue, Quartiers de Nice, SDA et chiens citadins) se sont rendus à la mairie le 7 juillet à 18 heures.

Reçus par Monsieur AUROY, nous avons pu très vite nous rendre compte de la réelle bonne volonté de la municipalité, vraiment convaincue de l’importance du problème et du besoin de trouver une solution, car il y a à Nice 50 000 canidés et rien que leur nombre donne matière à réfléchir.

A l’issue de cette réunion, nous avons obtenu que 4 jardins de l’Est de Nice (qui devient zone pilote) seront désormais autorisés aux chiens et à leurs maîtres, qui pourront ainsi les emmener s’ébattre en toute liberté. Ces jardins sont: le parc Solo, le jardin du Tunnel du Mont Boron, le Bois Sacré et le jardin Ratty

Cette zone pilote aura une existence de 6 mois. A l’issue de ce délai, les mêmes personnes se réuniront à nouveau pour faire un bilan.

Si tout se passe bien pendant cette période, l’expérience sera étendue à toute la ville de Nice, quitte, nous a-t-on dit à créer de nouveaux espaces verts réservés à nos compagnons à quatre pattes.

Cette période, suffisamment longue, devrait nous suffire, à nous le maîtres responsables et citoyens, à tenter de sensibiliser TOUS LES MAÏTRES DE CHIENS à la propreté !

Même, et je dirai surtout, dans ces espaces nouvellement réservés aux chiens, les maîtres ne sont pas dispensés de RAMASSER LES CROTTES ! il faut absolument que nous fassions tous la chasse à la pollution canine, afin que demain nos amis pourront s’ébattre librement et joyeusement dans les vertes pelouses de notre belle ville !

Enfin, un autre début de bonne nouvelle : Monsieur AUROY nous a promis d’étudier avec la plus grande attention, la possibilité d’obtenir des plages horaires, dans tous les jardins de la ville de Nice, afin que nous puissions nous y rendre avec notre animal, à partir du moment où les lieux restent propres.

Merci de veiller à la propreté de notre si belle ville, que je suis sure nous aimons tous !

Remonter la page