Visites dans les maisons de retraite, avec nos chiens

Comme vous le savez, nous travaillons tous les jours en faveur de nos amis les chiens. Plus que jamais nous pensons qu'il faut absolument sensibiliser les enfants, qui sont les citoyens de demain, afin de leur apprendre à gérer un chien qui n'est, nous le rappelons, ni un enfant ni un jouet.

Pour des raisons que nous comprenons, Madame Alziari-Nègre (Adjointe au Maire chargée entre autre de la condition animale) nous a fait part de son désaccord lorsque nous lui avons demandé à entrer dans les écoles primaires. En effet, en cas d'accident le responsable serait Monsieur le Maire, et elle ne souhaite pas avoir a gérer ce genre de situations.

Donc, nous devons à contre-cœur remettre cette action dans nos tiroirs en attendant d'y réfléchir pour tenter de trouver une solution.

Par contre, nous pouvons dès à présent vous parler de notre future entrée dans les maisons de retraite.

Nos chiens visiteurs irons rendre visite à des personnes âgées, dépendantes ou valides, afin de tenter de leur donner le sourire.

Nous serons donc, le samedi 12 mars à 15 heures, à la maison de retraite RESIDENCIA, 9 avenue Thiers à Nice.

Annie Buthiaux et moi-même avons déjà eu l'occasion de nous rendre dans cet établissement, pour régler les démarches administratives relatives à notre prochaine visite. Nous étions accompagnées de nos chiens : Câline, Vanille et Canelle

Nous avons été enchantées : Tout d'abord, les lieux sont très beaux et agréables, et le personnel est très gentil et vraiment extrêmement professionnel avec tous les résidents.

Ensuite, et ce fut un grand moment très touchant : A l'étage des personnes très dépendantes, deux infirmières sont allées chercher dans sa chambre une dame presque centenaire (anniversaire dans quelques jours seulement) et quasiment aveugle, ne communiquant plus qu'avec un langage incohérent et là, alors que nous lui présentions Vanille, elle a posé sa tête sur celle du chien, après l'avoir longuement caressé, et a tenté de nous expliquer avec ses mots à elle, que dans le passé, elle aussi avait eu un chien !

Annie et moi sommes reparties, plus convaincues que jamais, que nos chiens venaient d'offrir un moment de bonheur à toutes ces personnes rencontrées au hasard des couloirs de cet établissement.